Le digital signe-t-il la fin des dynamiques de coopération ?

Jeudi 13 octobre 2016, participez au débat et vivez des expériences digitales immersives et inspirantes avec :

Rand Hindi

Rand Hindi - à 19h30,
fondateur de la start-up Snips, élu par le magazine Forbes parmi les "30 innovateurs de moins de 30 ans" dans la catégorie des technologies numériques, membre du Conseil National du Numérique.

« La sollicitation grandissante et permanente de notre attention par les objets connectés nous mènera-t-elle à un asservissement de l’homme par la technologie ? » Selon Rand Hindi, l’intelligence artificielle sera capable de nous donner la sensation de vivre dans un monde déconnecté, tout en gardant les bénéfices de la technologie. Mais cela soulève le problème de la confidentialité des données auquel on sera, selon lui, capable de répondre sans mettre en danger notre vie privée.

David Lacombled

David Lacombled - à 20h30,
Président de la Villa Numéris, Président de l'IAB France et auteur du livre "Digital Citizen, manifeste pour une citoyenneté numérique" (Editions Plon)

"La révolution numérique a bouleversé en profondeur nos sociétés, de la manière de travailler à la vitesse de circulation des informations. Nos vies se transforment radicalement, l'homme doit désormais retrouver ses marques dans ce nouveau monde : une citoyenneté numérique est en train de naître. » David Lacombled encourage l’émergence d’une nouvelle citoyenneté numérique responsable revendiquant son esprit de liberté et de civisme face aux grands opérateurs mondiaux qui semblent pouvoir manœuvrer à volonté des citoyens-clients bien démunis ou naïfs.

Gilles Babinet

Gilles Babinet - à 21h15,
"Digital champion" pour la France à la Commission Europèenne, créateur d’entreprises à succès : Absolut Design, Musiwave et auteur de "L'Ere numérique un nouvel âge de l'humanité" (Editions Le Passeur)

« L'avènement d'une économie du numérique, va bouleverser profondément et durablement la société. La distribution très massive du savoir et des techniques de santé, l’émergence de la robotique, le changement de dimension des États, sont quelques-unes des notions fondamentales qui seront appelées à changer le cours de l’humanité. » Selon Gilles Babinet, l’humanité doit décider ce qu’elle souhaite faire de son futur technologique : c’est à nous de décider de la façon dont on souhaite avoir des technologies inclusives c’est-à-dire qui créent de la mobilité sociale et qui permettent au monde entier de participer à cette nouvelle ère numérique.

Dès 18h30, jusqu'à minuit, au 47 boulevard Diderot, 75012 Paris - Cocktail dînatoire